Chargement de la page en cours... 


Rachid Maalaoui évoque une tentative d'assa

Rachid Maalaoui évoque une tentatived'assassinat

Rachid Maalaoui évoque une tentatived'assassinat contre lui

 

Le premier responsable du Syndicat national autonome dupersonnel de l'administration publique (Snapap), Rachid Maalaoui, affirme avoirété, vendredi 15 juillet, victime d'une tentative d'assassinat. « Enmontant dans ma voiture, j'ai remarqué qu'il y avait de l'huile. C'était levendredi, j'ai appelé donc un ami mécanicien. Il m'a envoyé son fils pourrégler le problème. Ce n'est que plus tard dans la soirée que j'ai su que lesfreins ont été coupés par une pince et qu'il s'agit de sabotage. Le fils de monami avait peur de me le dire et a consulté son père avant », raconteM. Maalaoui dans une appel  Telephonique

 

Pour lui, le fait intervient entre deux événements. Lavisite des experts juridiques dont ceux de l'Union européenne pour enquêter surl'après‑état d'urgence et la venue de la rapporteuse spéciale des Nationsunies sur le droit à un logement convenable, Raquel Rolnik. « Quelquestemps après la visite du rapporteur spécial de l'ONU sur la libertéd'expression, un militant de la CNCD Oran a été assassiné », rappelle‑t‑il.

 

Rachid Maalaoui compte déposer une plainte, dans lecourant de la semaine, auprès des instances internationales, à l'image del'ONU. « Je ne déposerai pas une plainte auprès de la police. On adéposé une plainte pour le vol à la maison des syndicats mais ça n'a riendonné. Actuellement, je suis avec Mme Rolnik et je lui airaconté ce qui s'est passé », précise‑t‑il. Ce dernier affirmeégalement que la pièce en question sera envoyée pour expertise à l'étranger.


par HOUARI Kaddour