Chargement de la page en cours... 


Fier d'être syndicaliste de SNAPAP

 Fier d'être syndicaliste de SNAPAP C'est


 

Fier d'être syndicaliste de SNAPAP

 
C'est fait !
 
A tous ceux qui pensent que les valeurs du syndicalisme sont ringardes, qu'elles ne répondent plus à la demande du terrain, je veux leur dire, sans donner de leçon, qu'elles sont bien vivantes et... efficaces !
90 % des Algériens ont apporté leur soutien à notre action. Ils ne s'y sont pas trompés.
Une victoire syndicale est une victoire collective. Elle est le résultat du travail d'une équipe soutenue par tous les militants et les adhérents.
L'action que nous avons menée au  ministère de travail  en mai dernier suivie de la mobilisation des 6 et 7 mai  n'ont pas été vaines. Elles ont dit notre détermination. L'Equipe de choc  a mis en place les orientations de notre combat avec ce pouvoir . Le Conseil de national du syndicat a validé le principe et défini ses choix. L'exécutif a traduits en acte. Des choix et des actes, nos valeurs. Celles de SNAPAP.
 
 Tout ceci n'aurait été qu'un coup d'épée dans l'eau, une action « qu'on ne voit pas » comme disait Boutef…., si nous n'avions pas eu la confiance et le soutien de toutes et de tous. Celles et Ceux de l'ombre.
 Je veux parler d'abord du travail de ma collaboratrice yamina Maghraoui . Elle a su me guider dans mes rendez vous. Grâce à elle je suis arrivé à l'heure à l'adresse convenue ! Elle a aussi su gérer, un peu seule, toute l'angoisse des militants sur le terrain, des copains de la branche, des copains de la comite   femmes  et bien sur les hordes médiatiques... Tout cela sans avoir beaucoup d'information, ni de présence des négociateurs. Merci yamina !
 
Je voudrais saluer l'abnégation de kaddour HOUARI, homme de l'ombre s'il en est. Tellement efficace et redoutable dans son rôle de responsable de la communication. Pendant les 48 h de négociations sur 3 jours (dont 14 h non stop), Denis a été présent auprès des innombrables journalistes. Il a aussi été la cheville ouvrière de l'intersyndicale afin d'informer, au mieux, les militants. Pour tout cela et pour son sens de l'intérêt collectif, Merci kaddour !
Mes Adjoints, mes soutiens quotidiens, ,nacera GHOZLANE, mourad tchicou  ,yamina MAGHRAOUI….ETC se sont partagés le rôle de rassembleur lorsqu'au détour d'un argument de la négo je "pète" un peu "les plombs contre les Responsables de la fonction publique " ! Ils ont assuré un soutien en communication et une aide, plus qu'appréciable, sur chacun des postes techniques qui demandent des calculs précis et rapides. nacera, efficace, calculait en direct toutes les équations et pourcentages et me noyait sous des tonnes de petits papiers. Jean Paul, lancé dans un calcul des effets que produirait la nouvelle exonération de la loi Algérien , m'envoie au tableau noir devant toutes les délégations, sans filet ! Leur soutien et leur confiance, sans faille, ont largement contribué à ce succès. Merci à nacera GHOZLANE, kaddour HOUARI!
 
Et surtout merci à toutes celles et à tous ceux qui se sont engagés, sans qui rien n'aurait bougé. Mes amis, mes camarades, votre mobilisation, dans toutes les régions et votre soutien affirmé ont porté l'équipe des négociateurs. Cette victoire est celle des talents du syndicaliste qui sait se mobiliser pour l'intérêt des salariés. C'est aussi la victoire du respect des décisions prises en Congrès ainsi que celle du respect des règles démocratiques et donc des revendications actées en Conseils locals et  régionaux   . Cette victoire c'est la vôtre.
Renoncer ne sera jamais la bonne réponse face aux difficultés des salariés, même en temps de crise.
 
Faire vivre nos valeurs syndicales, décider démocratiquement et agir dans la solidarité, est toujours payant et donne à voir le vrai visage de SNAPAP.
 
Négocier et agir sont indissociables.
 
Merci à vous tous.
 
 
Un syndicaliste SNAPAP, fier de l'être, à vos côtés :