Chargement de la page en cours... 


les APC en grève

Le SNAPAP réagit : les

Le SNAPAP réagit : les APC en grève par HOUARI Kaddour


Le Syndicat autonome des personnels d'administrations publiques (SNAPAP) a décidé de lancer une grève de trois jours renouvelables à la mi-avril pour dénoncer la marginalisée du personnel des APC à cause de leurs salaires, qu'il juge très bas, ainsi que le retard enregistré dans le promulgation de leur statut.


  • Contacté par nos soins, HADJI Mhamed, vice  président du Conseil national des travailleurs, a annoncé que son organisme tient à la grève prévue pour les 30 et 31 mars. Cette grève vise à revendiquer la révision de la grille salariale et le système des primes ainsi que l’insertion des retraités, qui constituent 20 % de l’ensemble du personnel des APC. Cette grève constituera un test pour évaluer le taux de suivi du personnel des APC quant à la décision de SNAPAP qui s’attend à un taux acceptable au niveau d'un grand nombre des wilayas.

  • Le SNAPAP est confronté à des difficultés dans la gestion de la grève et la mobilisation des adhérents à la grève. Cela est dû au faible niveau d’éducation de la plupart des employés des APC. Cette catégorie représente plus de 60% des personnes travaillant dans ce secteur, exceptés les agents d'administration et les employés des services techniques.

  • La décision de paralyser les APC comme moyen de protestation, qui est la première du genre depuis l’indépendance, et ce après que les travailleurs eurent échoué à convaincre le ministère de la tutelle à mettre en exécution les revendications exprimées depuis des années.   
  •     
  • Pas moins de 600 mille employés devraient adhérer à la grève en attendant à une grève renouvelable automatiquement à partir de la deuxième semaine du mois d’avril. Les grévistes visent à obliger le ministère d’intérieur à améliorer la situation sociale des employés des APC, critiquant ainsi le fait qu’ils n’aient pas bénéficié du système des primes sachant que leurs grille salariale a été révisée en 2008. Leurs primes dépendent toujours de l’ancienne grille des salaires.

  • Les employés des APC ressentent qu’ils représentent la catégorie qui souffre le plus de l’exclusion comparée au reste des employés de la fonction publique.