Chargement de la page en cours... 


Le goût de l’action collective au niveau SNA

Le goût de l’action collective au niveau SNAPAP CHLEF


Le goût de l’action collective au niveau SNAPAP CHLEF

C’est une autre façon de vivre les structures inter professionnelles : en ce sens, SNAPAP CHLEF entend participer à la rénovation du syndicalisme pour redonner aux salariés le goût de l’action collective. SNAPAP CHLEF a l’ambition de favoriser l’unité d’action et les convergences avec toutes les forces syndicales qui s’opposent au libéralisme. Cela doit passer par des débats ouverts, à tous les niveaux, partant des préoccupations et des revendications des travailleur(se)s.

« Un syndicalisme de terrain, de proposition et d’action est un élément déterminant pour améliorer la situation au quotidien et pour participer à l’élaboration d’une autre logique économique et sociale mettant fin au libéralisme. »

Défendre efficacement les travailleurs, c’est agir sur l’ensemble des facteurs qui déterminent leurs conditions d’existence et favoriser la construction de rapports de forces aptes à imposer d’autres choix économiques et sociaux favorables aux salariés, chômeurs, précaires...

Agir localement contre les décisions patronales ou gouvernementales ne peut suffire si, dans le même temps, rien n’est fait pour s’attaquer aux causes premières qui font que ces décisions sont prises.

Notre syndicalisme ne s’arrête pas à la porte des lieux de travail et s’inscrit pleinement dans un mouvement de résistance altermondialiste, dont l’importance et l’impact ont déjà permis d’ouvrir des brèches dans l’idéologie libérale.