Chargement de la page en cours... 


Privatisation

Nouveauté!


Privatisation

Une privatisation est la vente ou la cession par l'État à des investisseurs de capitaux privés, tout ou partie d'une société publique. Après une privatisation partielle, l'entreprise en question peut rester sous le contrôle de l'État, si ce dernier garde en plus de la moitié du capital.

Privatisation et allocation des ressources financières

Les privatisations sont un moyen de trouver des ressources financières pour alimenter le budget de l'État. Certaines se sont imposées, comme la suite logique et obligatoire des accords internationaux souscrits par la France dans le cadre de la construction européenne.
D'un certain point de vue, peut le considérer comme un inconvénient de transformateur des entreprises publiques, qui sont parfois aussi des outils d'aménagement du territoire et de la justice sociale, en entreprises privées ayant des objectifs de service au client et de rentabilité. [Réf. Nécessaire]
D'un autre point de vue, cela peut présenter des avantages: générations une meilleure gestion des entreprises [réf. Nécessaire] et un allègement des charges financières de l'État, qui n'a plus à pourvoir aux augmentations de capital nécessaires au développement des dites entreprises.
Mais comme ces entreprises sont souvent déjà autofinancées bénéficiaires, cet avantage est loin d'être généralisable, seules des augmentations rapides en vue d'internationalisations, ce qui n'est pas seulement, mais d'une entreprise publique, nécessitent de telles levées de fonds


Les conditions de faisabilité


Les privatisations sont parfois très difficiles pour les structures concernées, surtout si elles sont figées au départ. Passer de la démarche service public à usager à la démarche entreprise à client demande une réorganisation parfois radicale des sociétés, l'abandon pour les agents de missions qu'ils jugent essentielles est parfois très frustrant. La phase précédant la mise sur le marché est capitale, la voiture il est théoriquement nécessaire, pour que l'entreprise soit privatisable, que ses comptes économiques soient durablement assainis, souvent a l'inverse, une démarche de fragilisation financière permet de justifier la privatisation, C'est la stratégie d'assèchement.


Privatisations nomenklaturistes


Certaines privatisations ont pu permettre aux amis du pouvoir de faire fortune rapidement, notamment dans les pays de l'ancien bloc soviétique. Inversement, une entreprise ou un service de l'état qui œuvre plus dans l'intérêt corporatif de son appareil et / ou de son personnel, plutôt que des administrés et usagers, peut être considéré comme ayant subi une privatisation de fait par une caste Souterraine D'État (nomenclature).


O.M.C


L'OMC est une institution internationale, non rattachée à l'ONU, mais pour le ayant affiché de réglementer le commerce au niveau mondial. Une de ses principales actions un été de mettre en place un accord, l'AGCS qui est l'un des moteurs des privatisations actuelles dans les pays membres, dans le souci d'éviter que des Governments instituant une concurrence «déloyale» envers d ' Other countries and barrent l'accès à leur marché intérieur sous prétexte de protéger certaines activités stratégiques (santé, éducation, eau, agriculture ...).


Service public


Un service public est une activité considérée comme devant être disponible pour tous. Cette notion s'appuie sur celle d'intérêt général, mais, trop soumise à appréciation subjective, elle n'a pas de définition universellement reçue, en pratique, est le service public ce que la puissance publique définit politiquement comme tel. C'est une notion distincte de celle de secteur public.
Première approche
Les activités d'un service public sont soumises sur certains points à un régime juridique spécifique. Mais pour compléter la distinction entre service public et secteur public, sur notera qu'une collectivité publique (État, collectivité territoriale) a le choix entre
Assumer directement un service public
Et déléguer sa gestion à un organisme spécifique du secteur public ou à un organisme pertinentes du droit privé.
Concernant les fonctions de service public remplies par le secteur public, le distingue de ce fait:
Celles qui relèvent des fonctions régaliennes, liées à la souveraineté de l'État,
Celles qui relèvent du secteur administré ou du secteur marchand mais que le secteur public a pris en main.
La raison avancée générations dans ce dernier cas est un besoin d'intérêt général essentiel ou stratégique dont la nature est considérée non compatible avec le fonctionnement normal du marché. Sont citées par exemple certaines infrastructures uniques ou essentielles, nécessaires au fonctionnement des entreprises publiques comme privées



Rôle des syndicats dans le processus de privatisation pour les paie under development. Nous considérons le cas d'un monopoles publics dont les travailleurs sont membres d'un syndicat et examinons les conséquences de sa privatisation. Avec un niveau d'emploi négocié entre le syndicat et la firme, il existe un sur-emploi dans la firme publique alors que la firme privée se caractérise par un emploi trop faible pour atteindre l'optimum social. La privatisation peut être socialement désirable lorsque le syndicat détient un pouvoir de négociation important et se caractérise par une forte préférence pour l'emploi. En revanche, avec le modèle de droit à gérer, la privatisation n'est jamais souhaitable.